Datum28.03 - 29.03
OrtChâlons-en-Champagne
LehrerIsabelle Abelé, Henry Jaques, Anne-Hélène Rigogne et Alain Chapon
KontaktpersonIsabelle Le Mouellic
Telefon0603227728
Fax
E-Mail[javascript protected email address]
Websitehttp://www.aikiryu.fr
Weitere Informationen Le samedi 28 mars 14h 16h00, au « 111 » avenue de Paris, un dojo éphémère est créé, pour découvrir l’Aïkiryu.
Issu de l’Aikido, cet art martial basé sur le souffle a pour finalité, dans sa version contemporaine, de se structurer par l’exactitude des gestes, la souplesse du corps et la fluidité des déplacements. L’Aikiryu, art martial non violent, l’Aïkido dans l’intention portée à l’autre, un rapport bienveillant et une volonté de transformation des énergies. Il n’y a pas d’adversaire mais un partenaire duquel on prend soin. Les techniques sont échangées, partagées et intégrées par les pratiquants.

Le 28 mars, à 17h 30 rendez-vous au dojo des Ormes à Coupéville. Découverte du KOTOTAMA OSENEÏ DO, chant des sons âmes. « L’Aikido est né à travers l’écho du son… » Moriheï Ueshiba. Cette initiation est donnée par Claudie Charron, enseignante ayant reçu la transmission d’Isabelle Padovani. C’est donc une reconnexion avec les origines de cet art martial de paix japonais et la découverte d’une pratique spirituelle ancestrale.

Enfin, le 29 mars, au gymnase Tricoire- rue du parc des expositions à Châlons-en-Champagne, une variété de pratiques est proposée pour pouvoir tout appréhender :

Le matin Aikiryu Taïso, 10h -11h00 cette pratique interne permet de se reconnecter à soi, à son corps par un travail en profondeur et en souplesse.

Puis de 11h15 à 12h 30, nouvelle séance d’Aikiryu.

L’après-midi redémarre par un cours d’Aikiken et Aïkijo, 14h00-15h30, ces armes en bois participent à la recherche de la justesse dans la relation. L’énergie apportée par ces éléments favorise la concentration, l’intégration des déplacements et une meilleure perception de l’espace.

Enfin, le mouvement dansé, de 15h45 à 17h00, viendra clôturer ce week-end. Le mouvement dansé est une danse instantanée qui se découvre dans l’expérience d’exercices progressifs, il offre à chacun la possibilité d’entrer en contact avec sa propre sensibilité. Le mouvement libre prend sa place. La créativité corporelle s’exprime.
© Copyright 1995-2020, Association Aïkido Journal Aïki-Dojo, Association loi 1901